Vitrier Viry-Châtillon 09.80.09.01.26 Survitrage

Pourquoi parler de survitrage

Comment changer une parclose ?

Tutoriel pour apprendre à manipuler le verre et savoir comment changer ses vitres ou ses fenêtres.

Il n’est pas donné à tous de pouvoir remplacer toutes ces vitres par du double vitrage. En effet, une maison comporte forcément plusieurs fenêtres, que le prix total d’une rénovation complète peut devenir exorbitant. En plus, il ne s’agit pas seulement de remplacer les vitres. En effet, passer à du double vitrage nécessite le plus souvent de remplacer la fenêtre entière, ouvrant comme dormant, par du PVC ou de l’alu.

Et pourtant, en ce moment, c’est le double vitrage qui est recommandé par les normes de constructions. Le double vitrage présente une meilleure isolation, de l’ordre de 40% par rapport à du simple vitrage. Ce qui correspond pour un double vitrage classique à environ 2,5 en termes de coefficient Ug. Notez que c’est encore supérieur aux exigences de l’avenir du bâtiment à l’horizon 2020.

C’est ainsi qu’une solution temporaire a été proposée pour attendre la possibilité de passer entièrement au double vitrage : le survitrage. C’est une méthode qui consiste à rendre double un simple vitrage traditionnel, en ajoutant tout simplement un autre verre à celui qui est déjà installé, et en faisant en sorte de copier le double vitrage classique.

Comment procéder ?

Notez que les kits de survitrage sont presque tous proposés pour les fenêtres en bois. Le kit de survitrage est vendu en magasin spécialisé. Il s’agit tout simplement de coller une vitre supplémentaire au-dessus de votre ancienne vitre en faisant en sorte de reproduire la lame d’air étanche qui fait l’efficacité du double vitrage classique. Le kit en question est différent d’un fabricant à un autre. Mais le principe est parfois le même, il s’agit de fixer l’ossature de la nouvelle vitre sur votre fenêtre solidement et en gardant la lame d’air séparant les deux vitres complètement étanche.

Mais il existe aussi un autre procédé, cette fois adaptable à n’importe quel support, bois, alu ou PVC, les films de survitrage. Il s’agit d’un film qui est installé directement sur la vitre pour imiter les performances d’un survitrage classique. Cependant, l’inconvénient majeur de ce type de procédé, c’est son efficacité. La performance en termes d’isolation des films de survitrage est loin d’égaler le survitrage classique, et donc le double vitrage.

Le survitrage est-il efficace ?

Le survitrage n’est qu’une solution temporaire, il présente un résultat acceptable, mais est très loin d’égaler les performances du double vitrage classique. Si l’on imite par exemple un double vitrage 4/12/4 en faisant en sorte de placer une vitre de 4mm sur une autre vitre de 4mm en veillant à laisser 12mm d’épaisseur à la lame d’air, nous obtenons une performance d’environ 60%. Ce qui est vraiment loin d’être satisfaisant si nous voulons réellement réduire nos dépenses en chauffage.

Les limites du survitrage

Le survitrage est très largement critiqué, ce qui renforce encore son statut de solution temporaire.

D’abord, sur la performance pure : le survitrage est loin d’imiter le double vitrage classique. Et pourtant, le double vitrage classique lui-même est loin d’atteindre la performance optimale pour économiser les dépenses en énergie de chauffage. On parle aujourd’hui de l’utilisation de l’argon ou du krypton pour atteindre cet objectif, il n’est pas question de tout ça en termes de survitrage.

Mais encore, la performance du survitrage peut n’être que temporaire. L’installation peut très vite diminuer en efficacité. L’étanchéité de la lame d’air par exemple, qui est assuré par des joints en caoutchouc ou en plastique, peut changer avec le temps.

Ensuite, du côté esthétique, le survitrage est loin de faire l’unanimité. En effet, une fenêtre qui a reçu un survitrage est une fenêtre bien chargée et parfois assez désagréable à regarder. Il n’est donc pas question d’installer du survitrage pour la fenêtre de votre salon ou de votre bureau. Il convient généralement à une fenêtre de cave, de cuisine…

Enfin, le survitrage est critiqué du fait que l’amélioration de la performance ne concerne que la vitre, et oublie totalement le châssis. En effet, pour réduire la déperdition de chaleur, l’ensemble des éléments de la fenêtre, ouvrant et dormant y compris, doit être optimisé. Fort heureusement, le survitrage ne concerne que les fenêtres en bois, qui n’ont pas besoin généralement de considération particulière dans ce domaine. En effet, le bois est un excellent isolant.

Vos dernières recherches sur Vitrier Viry-Châtillon 09.80.09.01.26 Survitrage : urgence serrurier Arnouville, dépannage vitre, pose fenetre 91940, prix double vitrage sur mesure, fenêtre double vitrage Villiers-Le-Bel 95400, porte fenetre coulissante, fenetres bois Chilly-Mazarin 91, miroiterie vitrerie, diamant vitrier Sarcelles , miroitier, urgence dépannage 78570, fenetre sur mesure, vitrier laval Osny 95520, couteau de vitrier, prix double vitrage Noisiel 77, doubles vitrages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *