Quel type de verre choisir ?

Pour vos fenêtres, votre baie vitrée, vos séparations en verre, vos vitrines ou la devanture de votre magasin… quel type de fenêtre choisir ?

Restauration de fenêtres anciennes

Principes et techniques pour la réhabilitation de fenêtres anciennes

En réalité, il existe plusieurs catégorisations de verre. Ces catégories répondent exactement à un ou plusieurs besoins, comme l’isolation, la sécurité, l’esthétique… Et pour choisir votre type de verre pour un besoin en particulier, vous devez le plus souvent composer entre différents types, différentes techniques, différentes technologies…

Pour des questions d’isolation

L’isolation est une notion qui est apparue récemment, mais qui a tout de suite changé de beaucoup le visage de nos verres. La construction moderne ne peut désormais se défaire de cette notion, si bien que les vitres que nous utilisons actuellement sont le plus souvent double ou triple. Le nombre de vitres utilisé est la première catégorie de vitre que nous allons décrire.

Le simple vitrage

Le simple vitrage consiste à utiliser une seule couche de verre pour nos vitres. Le simple vitrage est la technique classique utilisée pour nos fenêtres, nos baies vitrées… Mais le simple vitrage a une performance médiocre dans le domaine de l’isolation thermique. Pour mesurer la performance des vitres, on utilise le coefficient Ug qui représente la transmission thermique de la vitre. Plus ce coefficient est élevé, plus la performance en isolation thermique de la vitre est médiocre. On recommande de nos jours un coefficient Ug inférieur à 1,6 pour ne pas gaspiller de l’énergie en chauffage, le simple vitrage standard possède un coefficient Ug égal à 6. Les conséquences sont directes : les déperditions thermiques sont considérables, ce qui signifie un gaspillage d’énergie pour le chauffage. Mais en plus, le survitrage laisse passer plus de 80% des rayons du soleil, ce qui transformera votre intérieur en fourneau pendant les périodes les plus chaudes.

Le double vitrage

Le double vitrage est la solution par excellence pour l’isolation thermique de vos vitres. Il s’agit de superposer deux couches de verres espacées d’une lame d’air ou de gaz inerte parfaitement étanche. Ce n’est pas vraiment le fait d’utiliser deux couches de vitre qui rend le double vitrage performant, c’est surtout cette lame d’air (ou de gaz, argon ou krypton) qui n’est pas thermo conductrice, et fonctionnera comme une rupture de pont thermique entre les deux vitres. Notons que si les deux verres étaient collés l’un à l’autre, la performance en isolation de votre vitre sera le même qu’un simple vitrage.

En plus, le double vitrage, surtout lorsqu’on utilise deux couches de verres de différentes épaisseurs, est un excellent isolant acoustique. En réalité, on peut considérer qu’il s’agit de deux types de double vitrage différents. En effet, si le double vitrage classique est de 4/12/4 ou de 4/10/4 – ce qui veut dire un verre de 4 mm, une lame d’air de 10mm, et une dernière couche de verre de 4mm – le double vitrage acoustique est de type de 10/6/4. L’un des verres est donc largement plus épais dans le but de donner cette performance d’isolation acoustique.

Il existe encore d’autres types de double vitrage qui répondent à d’autres besoins. Notons par exemple :

– le double vitrage renforcé qui est encore plus performant grâce à une couche transparente d’argent pulvérisée à l’une des surfaces des verres pour renforcer la performance en isolation ;

– le double vitrage à faible émission, qui piège les rayons infrarouges du soleil grâce à un film spécial collé à l’un des verres sans faire obstacle à la chaleur ;

– le double vitrage anti-réfléchissant qui va refouler une partie de l’apport calorifique des rayons du soleil ;

– ou au contraire le vitrage chauffant qui va émettre de la chaleur par rayonnement dans toute la maison (idéal surtout pour les baies vitrées), alimenté par courant électrique.

Le coefficient Ug d’un double vitrage standard se situe à environ 1,1. En utilisant d’autres types de double vitrage, vous pouvez même ramener le coefficient Ug de votre vitre jusqu’à 0,8.

Le triple vitrage

Le triple vitrage reprend exactement les mêmes principes du double vitrage, mais en utilisant trois couches de verres, et surtout deux couches de lame d’air, d’argon ou de krypton, vous obtenez encore plus de performance. Le coefficient Ug d’un triple vitrage standard peut atteindre le 1 et celui du triple vitrage au krypton peut descendre au-dessous de 0,6. Notez au passage que le krypton est plus performant que l’argon, mais est plus rare et plus cher.

Le triple vitrage est cependant sujet à plusieurs critiques. Premièrement, votre vitre est plus lourde et demande même une armature adaptée. Votre intérieur sera aussi plus sombre parce que votre triple vitrage fera obstacle à la lumière qui pénètre à l’intérieur de votre maison. En plus, elle peut se révéler trop performante, si bien qu’elle va aussi empêcher la chaleur apportée par les rayons du soleil de pénétrer à l’intérieur de votre maison, et vous empêchera d’en profiter surtout en été.

Pour des questions de sécurité

Une baie vitrée dans le séjour est le rêve de chaque propriétaire, du moins le plus grand nombre, mais il faut régler un détail important : la sécurité. Face à une simple vitre non sécurisée en effet, un cambrioleur n’aura qu’à découper voire à casser votre vitre et pourra pénétrer dans votre maison. Voilà pourquoi plusieurs catégories de verres sécurisés sont proposées de nos jours :

Le verre feuilleté

Le verre feuilleté est composé de deux ou de plusieurs couches de verres, séparés par une ou plusieurs couches de films plastiques PVB ou Poly Vinyl Butyral. Cette technique aura pour but de renforcer votre vitre et le rendre moins vulnérable aux impacts et aux infractions. Certains types de verres feuilletés qui utilisent des films spéciaux peuvent même résister aux impacts de balles. L’autre avantage des verres feuilletés, c’est que le film PVB retient les éclats en cas de cassure, pour limiter les risques de blessures. La première à utiliser à grande échelle la technique des verres feuilletés est l’industrie automobile pour la réalisation de nos pare-brise. La même technique est désormais reprise dans la construction.

Le verre feuilleté est aussi utilisé dans la fabrication des doubles vitrages. Par exemple, lorsque vous rencontrez une spécification de type 4/12/44.2, il ne s’agit pas d’une deuxième couche de 44,2 mm. C’est en réalité un verre feuilleté composé de deux couches de verre séparées par deux films PVB.

Il existe aussi un dernier type de verre feuilleté, celui à gel intumescent. Le rôle de ce gel est de rendre le verre résistant à un incendie.

Le verre trempé

Le verre trempé est encore plus résistant que le verre feuilleté, mais est relativement plus cher. Il existe en réalité deux techniques différentes, mais qui permettent d’aboutir au même résultat de résistance.

La première technique consiste à chauffer le verre jusqu’à 700°C avant de le refroidir brutalement. Elle permet une résistance accrue du verre au choc, mais aussi à des écarts de températures et à de fortes chaleurs. Les verres trempés sont par exemple utilisés dans la réalisation des meubles, qui risquent de subir des coups « domestiques » assez violents.

La seconde technique consiste à tremper le verre dans un bain de solution saline. Les verres trempés chimiquement sont encore plus résistants. Cette technique est par exemple utilisée pour les hublots d’avion qui subissent de très fortes différences de pressions.

Le verre trempé peut très bien être utilisé dans la réalisation des doubles vitrages.

Le verre armé

Ce type de verre est encore plus résistant, puisque lors de sa fabrication, on a intégré dans sa structure une grille métallique, un peu à la manière des bétons armés. Il est presque impossible pour un cambrioleur de franchir un verre armé. Cependant, ce type de verre est moins utilisé à cause de son prix un peu trop élevé. Le verre armé est donc uniquement utilisé à certains types de besoins exigeants.

Les technologies de pointe pour les verres

Pour votre baie vitrée, vos fenêtres, vos portes… vous pouvez aussi choisir d’autres types de verres qui s’essayent aux différentes technologies de pointe. Comme il fallait s’y attendre, les avancées technologiques répondent encore un peu plus à vos besoins ponctuels. Cependant, le même obstacle réside avant la vulgarisation de ces nouveaux types de verre : le coût.

Connaissez-vous par exemple les vitres qui peuvent se nettoyer tous seuls ? La propriété hydrophile de certaines vitres permet d’évacuer immédiatement l’eau de pluie emportant les saletés sur vos vitres. Vous n’avez donc pas besoin de les entretenir. Mais il existe aussi d’autres types de vitre qui se nettoient tous seuls en utilisant les rayons du soleil pour dégrader les salissures organiques.

Il existe aussi des vitres qui peuvent changer d’opacité grâce à un bouton sur une télécommande. Certaines vous permettent de modifier le degré de rayonnement solaire qu’elles vont laisser passer, et vous permettre ainsi de choisir la luminosité de votre intérieur selon vos envies.

Une idée intéressante qui est en train de faire son chemin : le double vitrage qui intègre dans sa lame d’air un store vénitien. De cette manière, vous gagnez de la place et vous n’êtes pas encombré avec l’entretien de votre store. En effet, il ne faut pas oublier que cette espace allouée à votre lame d’air ou lame de gaz est entièrement étanche. Il n’y a donc aucun risque de voir votre store prendre de la poussière ou se dégrader à cause de l’humidité.

L’autre idée qui fait son chemin est aussi le film qui peut émettre de la chaleur entre les couches de verre. Si vous avez une grande baie vitrée, c’est une solution très intéressante pour réchauffer votre intérieur.

Vos dernières recherches sur Quel type de verre choisir ? : prix fenetre Champagne-Sur-Seine, vitrerie en ligne, vitrier laval 92310, vitrier urgence, vitrerie urgence Saint-Mande 94160, vitres, entreprise de vitrerie Valenton 94, changer une fenetre, urgence dépannage Montevrain , fenetre pas cher, pose fenetre 94510, changement fenetre, fenetre pvc renovation Melun 77000, fenetres bois, double vitrage prix L’etang-La-Ville 78, changer fenetre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *